Des jours, des semaines, des mois que je pense au bouquet final de ce méga châle. Je tourne et je retourne les mailles les mots dans ma tête, je cherche comment vous parler d'elle, comment parler de ma dernière grand-parent, ma mamie, ma Mimi.

Elle me fait mourir de rire, parfois malgré elle. Mille fois j'ai écrit ce billet, mille fois je l'ai effacé parce que je ne sais pas quoi faire de ces mots. Vous parler de son enfance, son combat, sa vie de grand-mère? Ma vie de petite-fille? Egoïstement, je vais la garder pour moi encore un peu.

J'ai eu envie de la gâter, avec un beau châle d'hiver, mais j'ai été à la fois lente, paresseuse, démotivée et un peu abattue par la longueur de ce machin.

P1016523

P1016527

P1016528

P1016529

P1016533

La laine a été achetée par ma mère, ma soeur et moi au salon CSF de l'automne dernier sur le stand de Lil Weasel. C'est de la Malabrigo Arroyo "chipas foncé" mais la vendeuse a glissé un "chipas clair" (à sa décharge, le lot de bain était strictement identique, elle n'a vérifié que ça et pas l'étiquette de la couleur, mais moi non plus je n'ai pas vérifié...) donc le châle à cette bande bizarre au milieu. Comme cette laine se tricotait en 4, j'ai flairé l'arnaque de l'interminable tricot et je l'ai doublée avec des pelotes de plumette La Droguerie rachetées pour une raison qui m'échape complètement à une blogueuse dont le nom également m'échape complètement (enfin c'est pas vrai, elle s'appelle Emilie, ce qui ne m'avance pas beaucoup pour la retrouver...). Hop, je l'ai tricoté en 4,5 rock and roll attitude. Les deux premiers écheveaux ont de la plumette Smocke on the water ou Chocolat glacé (ça fait longtemps et ma mémoire flanche) et le dernier écheveau a un aspect un peu plus... "lichen" (?!) avec de la plumette Fog sur la Tamise. Ouiouioui, j'ai mélangé deux coloris de plumettes, 1) la laine m'offrait cette possibilité de jouer sur les couleurs 2) je n'allais pas racheter 20g. de plumette alors que le but est aussi de vider les stocks inutiles 3) j'ai terminé pile poil les deux deux pelotes de plumettes.

Du coup, le châle a pris de vrais airs dégradés, et cette bande plus claire au mileu ne me dérange plus du tout. A l'occasion, je retricoterai cette laine, sans plumette, parce que les défauts des teintes sont absolument magnifiques et la plumette atténue pas mal ces effets.

P1016534

P1016537

P1016549

P1016551

P1016553

J'ai perdu le lien du tuto (tu vois, j'oublie tout, la blogueuse à la plumette, le nom de la plumette, le lien du tuto...) mais voilà ce que j'ai fait :
monter 5 mailles, encadrer la maille du milieu de 2 anneaux marqueurs.
1er rang (endroit du travail): 2m endroit, 1augm, tricoter à l'endroit jusqu'à l'anneau marqueur, 1 augm, glisser l'anneau, 1m à l'endroit , glisser l'anneau, 1 augm, tricoter jusqu'à ce qu'il reste 2m sur l'aiguille gauche, 1 augm, tricoter les 2m restantes à l'endroit.
2ème rang (envers du travail): les deux premières et 2 dernières mailles se tricotent à l'endroit, tout le reste à l'envers.
On répète jusqu'au rang 12: tout à l'endroit.
On repart au 1er rang, pendant des kilomètres.

 { Edit: Merci à Brin de Laine qui a retrouvé le nom du modèle, le tuto du Boneyard Châle est ici ! }

L'Affreux mesure 1m80 au plus large, 90 cm au plus haut et pèse 360 grammes d'amour, de larmes et de sang. Il est teeeeeellement doux, tellement enveloppant, tellement moelleux et tellement lavable en machine que je l'aurais bien gardé pour moi, j'ai un peu froid aux jambes maintenant que je n'ai plus de si gros boulet à tricoter le soir.

mimi

Pour les photos, comme ce cadeau est offert à Mimi par son trio de filles (de ce côté on est les seules de la famille!) ma mère, ma soeur et moi avons pris la pause pour immortaliser l'instant. Photos développées dans la foulée, elles ont accompagné ma mère descendue dans le Sud pour fêter les 87 printemps de Mimi.

P1016555

P1016559

P1016560

P1016567

P1016566

Ma mère m'a dit que ma Mimi le trimballait partout comme un doudou, elle lui a dit que c'était le plus beau cadeau qu'elle avait jamais eu (ma mère boude ;-) ). Il lui sert principalement de chauffe-épaules et ma grand-mère pleure (!!) chaque matin en l'enfilant tellement "sa petite-fille est douée". Et elle lui parle "Oh tu doux, oh tu es chaud, oh j'en ai de la chance de t'avoir", bref, elle est contente et moi aussi!

Sans le RDV boulets d'Emmanuelle, je ne sais pas si j'aurais réussi à le finir dans les temps, il aurait peut-être été fini pour Noël 2014.. Merci Emmanuelle de m'avoir motivée! Prochain boulet, le pull de ma mère, pas de répit pour les braves.

 

IMG_7891

Cette photo à été prise cet été, j'avais tellement chaud que j'aurais pû aller au resto complètement à poil. On a déjeuné à l'ombre d'un micoucoulier pour éviter le soleil (mais pas les fourmis) et Mimi avait un petit pull et un pantalon en laine. En laine. Le Var et ses petits vieux frileux, allez comprendre.

 { Edit: Merci à Brin de Laine qui a retrouvé le nom du modèle, le tuto du Boneyard Châle est ici ! }

Joyeux anniversaire et joyeux Noël ma Mimi ♥♥♥